Ma commerciale grise de 1960

Ma commerciale grise de 1960

Message par Pat23149 » Jeu Juin 20, 2019 4:22 pm

Hello à tous,

J'ai déjà parlé de la restauration (au très long cours) de ma commerciale noire, et aussi de ma berline bleue, mais il y a aussi une commerciale grise dans mon garage.
Si la commerciale noire n'est pas vraiment prête à rouler, par contre la berline bleue et la commerciale sont actives (de temps en temps).

Donc il est temps que je parle de la commerciale grise sur le forum. Pourtant, j'en avais déjà parlé dans le BL 251.

Petit retour sur l'article du BL, et des photos dans la foulée (puisque à cette époque lointaine, le BL était en n/b. :lol:

>>> Achat d’une commerciale 403 : une (très) belle histoire !

Depuis longtemps, je rêvais d’un « break » 403. Il y a une dizaine d’années, j’avais acheté une fourgonnette 403, il y avait du boulot (pas tant que cela), mais ma tendre épouse me rappelait sans cesse que je n’aurais jamais le temps de m’occuper de ce « machin ». Bref, je l’ai revendue à contre cœur, et peu après, l’ai regretté. Mais c’est la vie…
Toujours pourchassé par les rêves d’un « Le Cap Paris en 403 » ou de « la traversée des USA en 403 », je cherchais toujours un « break 403 ». C’est en Belgique que j’achetais le premier. Une commerciale noire à l’aspect guère engageant au premier abord, mais qui allait se révéler une excellente auto. Pensez donc : voiture vendue par la fourrière car abandonnée sur la voie publique, une vitre cassée, quelques bosses, pas de clefs, pas de papiers… Mais avec seulement 39000km d’origine, pas de corrosion, extrêmement saine, et elle est rentrée chez moi par la route. Malheureusement, le mécano qui devait la remettre en ordre de marche m’a laissé tomber après avoir enlevé le moteur et la boîte. L’auto est restée ainsi pendant cinq ans. Déçu par cette expérience, j’ai mis une annonce dans diverses revues et divers forums : « je cherche une commerciale 403 dans laquelle je m’assied, je tourne la clef, et je roule ».
Evidemment, je n’ai pas eu beaucoup de succès, jusqu’au mois de janvier de cette année quand j'ai reçu un email d'une personne qui avait une « belle 403 break à vendre ». Il m'a envoyé des photos, l'auto avait l'air en très bon état, et le prix était correct. Bref, après quelques prises de renseignements, et beaucoup d’hésitations j'ai réservé l'auto. Fin janvier, je l'ai payée (sans l'avoir vue), et je devais aller la chercher avec un ami dans le courant du mois de février. Mais… Il a fallu attendre (longtemps) que mon ami qui devait se charger du rapatriement soit disponible.
Donc, lundi 12 mai, je me suis levé à 3h50 pour aller chez mon ami brocanteur. Nous sommes partis retrouver son ami à Rouen qui a un plateau et une grosse camionnette. De là, en route vers le sud de Toulouse pour récupérer la 505 du Papa de mon ami. Bravant une pluie diluvienne, nous avons doublé sur l’autoroute en allant vers Toulouse une 403 familiale gris clair. Immédiatement, j’ai pensé à Gaël Chance « ce doit être lui ». De retour en Belgique, il me confirmera qu’il rentrait de la concentration en Corrèze. Décidément, ce voyage était placé sous de bons auspices.
Arrivés vers 20 h à l’endroit de stockage de la 505, nous la chargeons sur le plateau, après avoir jeté un œil sur les trois magnifiques autocars qui lui tenait compagnie, nous prenons la route vers Bordeaux. Un petit cassoulet derrière la cravate, et zou, dodo à trois à l'arrière de la camionnette. Le lendemain vers 7h, départ vers Bordeaux, et récupération de châssis de fenêtres en chemin. Durant notre voyage, on a vu pas moins de trois chevreuils, et des paysages extraordinaires dans le Gers. Par moment, on apercevait les Pyrénées. Ensuite, négociations pour l’achat d'un petit tracteur agricole, et d'un lot de cent réchauffeurs de pieds de vigne.
C’est avec trois heures de retard que nous arrivons pour charger la 403. Heureusement, son propriétaire a fait preuve d’une immense patience ainsi que d’une immense gentillesse. Souvenez-vous que l’auto est vendue depuis fin janvier et que nous sommes mi-mai !
Elle est plus belle que sur les photos, j’avoue qu'acheter une auto sans l'avoir vraiment vue, c'est une vraie follie. En chemin, je stressais un maximum, et me disais que j'avais peut-être fait une très grosse connerie, mais non, en fait, j'ai vraiment fait une belle affaire, car l'auto est superbe.
Au volant de ma 403, je suis le convoi composé de la camionnette et de la remorque chargée de la 505. On s'arrête dans un garage pour réparer la 505 (et oui, elle était en panne), emprunter la batterie de la 403, et descendre la voiture du papa de mon ami du plateau pour la remplacer par la 403. En route vers Rouen, avec dodo vers 23h30 je ne sais plus où dans le milieu de la France.
Le lendemain à 6h30, nous reprenons la route. Il y a encore tant de choses à faire. Arrivés en Normandie, rangement de la 505 et déchargement de la 403 qui allait devoir se débrouiller pour rentrer en Belgique par ses propres moyens.
La remontée vers la Belgique au travers du Nord de la France fut formidable, l’allure de quatre vingt kilomètre heure maximum (il ne faut quand même pas la fatiguer) me permettant de me régaler de cette belle campagne, avec des étendues à perte de vue.
Hélas, je me perds un peu et la traversée d'Amiens allait se révéler apocalyptique car une 403 n'aime vraiment pas les bouchons. Le moteur surchauffe évidemment, fait du vapor lock, et Patrick doit pousser sa belle voiture sur 150 ou 200 mètres. Personne ne m’aide, personne ne m’aime. Après un repos d’une bonne demi-heure, elle démarre enfin. Je ne suis pas au bout de mes aventures. Je dois faire le plein, et ma carte bleue n’est plus acceptée. Me voilà donc avec une auto quasiment en panne sur le parking d’une grande surface, et sans un sou. « Restons zen »… Mon ami est déjà en Belgique, il est hors de question de lui demander de l’aide.
L’arrivée à Orp-le-Grand (au centre de la Belgique) se fait vers 22h, avec accueil polaire de ma tendre moitié. "Déjà deux 403, puis une cabine téléphonique anglaise, une moto d'enduro, et maintenant encore une troisième 403… t'es vraiment dingue!".

Voilà, la 403 est stockée dans un entrepôt en attendant la construction de mon garage.

Les photos:

Avant l'achat:
Image
Image
Image

Le jour de la prise en possession:
Image
Image

Le lendemain de l'arrivée à la maison:
Image
Image

Et son numéro de châssis:
Image

Donc, c'est seulement depuis un an ou deux que je l'utilise, l'achat d'une maison, et plein d'autres occupations ont faait que l'auto n'a quasiment pas bougé en dix ans.

Par contre, cette année, elle a plus roulé que les dix années précédentes.

En mars, je suis allé en "éclaireur" à la brasserie de la trappiste de Chimay, avec visite de l'abbaye. Il faisait très beau, et l'auto a très bien roulé... Cent trente kilomètres aller et pareil retour, bien que je n'ai pas emprunté la même route.

Petite expo des verres de trappiste et de l'espace "brasserie"
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

L'auto garée en face:
Image
Image
Image

Et nous ne sommes pas très très loin de l'Oise:
Image
Image

Encore des photos de l'auto et de l'abbaye:
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Le reliquaire:
Image
Image

Le chemin de retour de l'abbaye de Chimay:
Image

Et j'ai rencontré un garage vendeur d'anciennes:
Image
Image
Image
Image

Et voilà!
Patrick
Qui roule avec la même 403 depuis juin 1973
Avatar de l’utilisateur
Pat23149
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Jan 13, 2005 12:36 pm
Localisation : Belgique

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par Jean-Gabriel MARTIN » Ven Juin 21, 2019 6:16 am

Elle a l'air bien propre.
JGM
Avatar de l’utilisateur
Jean-Gabriel MARTIN
 
Message(s) : 1534
Inscription : Jeu Nov 03, 2011 12:48 pm
Localisation : Orléans

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par Pat23149 » Lun Juil 08, 2019 8:27 am

Hello à tous! Hier, sortie avec ma commerciale grise.
Très beau temps, et j'ai préféré la campagne Wallonne à Bruxelles où se déroulait une étape du tour de France.

Image
Image
Image
Image

L'auto roule (enfin) et plutôt bien.

Mais j'ai quand même quelques petits problèmes à résoudre.

Il y a quelques jours, je lui ai nettoyé le bas nylon "filtre à saloperies" inséré à l'entrée du radiateur.
Image
Image

Cela n'a pas l'air ainsi, mais la quantité de saletés enlevées représente le contenu d'un coquetier, ce qui n'est quand même pas mal.
J'ai aussi vu qu'il manque la ? soupape de trop plein (? ne doit pas être le terme exact) du radiateur. J'en ai trouvé une sur ma table de nuit. Maintenant, comme je n'ai ni les compétances, ni le matériel, il faudra que je trouve une bonne âme pour me souder cela.
Image

Allez, ça va aller.
Patrick
Qui roule avec la même 403 depuis juin 1973
Avatar de l’utilisateur
Pat23149
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Jan 13, 2005 12:36 pm
Localisation : Belgique

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par Jef42 » Lun Juil 08, 2019 8:35 am

Bien efficace le filtre en bas nylon
Jef42
 
Message(s) : 1093
Inscription : Jeu Oct 13, 2011 3:20 am
Localisation : departement 42 region Rhone Alpes

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par Pat23149 » Dim Juil 28, 2019 4:39 pm

Hier, vendredi, sortie avec la commerciale grise.
Quelques petites misères en vue:
1) la crémaillière présente un jeu vertical du côté gauche. Si je prends l'oeil de crémaillière en main et que je la fait bouger, il y a un jeu vertical moyennement important. Il y a une solution à cela?
2) cette fois-ci, la pompe à eau a du rendre l'âme. Cela faisait un moment qu'elle coulait un tout petit peu lorsque l'auto restait à l'arrêt, et dès que je roulais, elle ne coulait plus, mais cette fois, elle coule bien. Malheureusement, je crains que celle qui se trouve sur ma table de nuit ne convienne pas.
3) encore deux autres bricoles, mais il faut que je trouve une fosse pour remédier à celles-là.
4) je me suis souvenu que le chauffage (Sofica) ne fonctionne pas. Pas vraiment important pour le moment, mais assez ennuyeux dans quelque temps. Comprends pas pourquoi il ne fonctionne pas. Le robinet fonctionne (apparament) correctement.
5) l'ancien propriétaire a installé (en faisant une découpe dans le couvercle de la boîte à gants grrr) un indicateur de température moteur. Il a raccordé le câble à l'avant du moteur (près de la pompe à eau). La prise de température ne devrait-elle pas se faire à l'arrière du bloc moteur?
Image
Image

Il a aussi placé un voyant rouge connecté à un contact à l'arrière du bloc cette fois. ???
Image
Image

Tous les commentaires et conseils avisés sont les bienvenus :wink:
Patrick
Qui roule avec la même 403 depuis juin 1973
Avatar de l’utilisateur
Pat23149
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Jan 13, 2005 12:36 pm
Localisation : Belgique

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par coincoin07 » Lun Juil 29, 2019 2:57 pm

salut patrikck
en effet dommage le thermométre sur la boite a gant ! je l'aurais plutot posé a la place du témoin rouge ,ce que j'avais fait sur ma 203 . et cette température d'eau doit étre branchée de préférence a l'arriére de la culasse qui est le point le plus chaud ; cette sonde a l'avant est pour commander le déclanchement du ventilateur quand elle est absente sur le bas du radiateur . quant au témoin "rouge" ça sert a rien parce qu'il s'allumera probablement quand se sera trop tard ,tu peut le supprimer de toute façon il n'indique pas de température
coincoin07
 
Message(s) : 44
Inscription : Sam Fév 02, 2019 12:01 pm

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par top50 » Mar Juil 30, 2019 8:40 am

Pat23149 a écrit :5) l'ancien propriétaire a installé (en faisant une découpe dans le couvercle de la boîte à gants grrr) un indicateur de température moteur. Il a raccordé le câble à l'avant du moteur (près de la pompe à eau). La prise de température ne devrait-elle pas se faire à l'arrière du bloc moteur?
Image
Image


Doit (devrait) être raccordé à l'arrière de la culasse pour prise de température via thermistance à l'arrière de la culasse.

Pat23149 a écrit :Il a aussi placé un voyant rouge connecté à un contact à l'arrière du bloc cette fois. ???
Image
Image

Tous les commentaires et conseils avisés sont les bienvenus :wink:


Il s'est, sans doute, servi du thermo-contact (près de la pompe à eau) pour alimenter le voyant, non ? Ce contact sert - en temps normal - à alimenter l'électro-aimant de la poulie du ventilateur débrayble.
"Un ami, c’est quelqu’un qui te connaît tel que tu es, qui comprend qui tu as été, qui accepte ce que tu es devenu, et encore, qui te permet de te développer."
William Shakespeare
Avatar de l’utilisateur
top50
 
Message(s) : 1007
Inscription : Ven Fév 23, 2007 8:12 pm
Localisation : 4630 Soumagne, Belgique

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par Pat23149 » Sam Sep 07, 2019 9:57 pm

Bonsoir,
Petits travaux sur ma commerciale grise cette semaine:

Réglage moteur, allumage, contrôle du jeux aux soupapes, etc. Bravo, elle tourne très bien.

Réparation de l'interrupteur de feux anti-brouillard.

Remplacé la durit supérieure au radiateur, avec nettoyage du bas nylon '"reteneur de saletés". Il était bien sale, pourtant, je l'avais déjà nettoyé il y a peu de temps.
Image
Image

Enlever les "clous" qui remplacaient les 6971.10 (introuvables d'ailleurs).

Problème de covir assez dur: démontage du volant et badigeonné le covir avec de la vaseline. Cela va mieux, mais ce n'est pas encore cela. Un conseil???

Constaté deux légères fuites au réservoir d'essence, la première sera facile à résoudre parce que c'est le petit tuyau à la sortie vers le radiateur, par contre, il semble qu'il y a aussi une fuite au bouchon qui permet de vidanger le réservoir. Il y a un joint 1523.03 de 8. Cela se trouve facilement?

Constaté aussi un problème au radiateur. La "soupape" de surpression est désoudée et n'est pas réparable. JU'en avais déjà parlé. Où vais-je en trouver une???
Image

Et il me faut toujours remplacer la pompe à eau, mais ce sera pour un peu plus tard.
Patrick
Qui roule avec la même 403 depuis juin 1973
Avatar de l’utilisateur
Pat23149
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Jan 13, 2005 12:36 pm
Localisation : Belgique

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par Pat23149 » Dim Sep 08, 2019 9:03 am

Ah oui, j'ai oublié de dire que j'avais profité de ce que l'auto était sur un pont et que le dessous était accessible pour régler la commande de frein à main. C'est beaucoup mieux ainsi, quoique j'aurais encore pu faire quelques tours.
Et j'ai essayé de me souvenir de ce qu'il fallait régler pour la commande de boîte de vitesse, mais, malheureusement, plus moyen de me souvenir. Pourtant, Jean-Marc me l'a montré. Grrrr!
C'est dur de vieillir!
Patrick
Qui roule avec la même 403 depuis juin 1973
Avatar de l’utilisateur
Pat23149
 
Message(s) : 208
Inscription : Jeu Jan 13, 2005 12:36 pm
Localisation : Belgique

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par thorgen » Ven Sep 13, 2019 7:57 am

je regarde mes notes du stage et je te dis ce que j'en ai retenu .. (pas forcément terrible, parce que... je vieillis aussi :lol: )

je crois qu'il fallait desserrer au niveau de la colonne de direction puis passer de seconde et troisième, ce qui doit se faire dans la douceur, mais ensuite ???
Avatar de l’utilisateur
thorgen
 
Message(s) : 514
Inscription : Jeu Avr 16, 2009 7:47 am
Localisation : Laon, Aisne

Re: Ma commerciale grise de 1960

Message par thorgen » Ven Sep 13, 2019 8:10 am

Avatar de l’utilisateur
thorgen
 
Message(s) : 514
Inscription : Jeu Avr 16, 2009 7:47 am
Localisation : Laon, Aisne


Retour vers Restaurations En Cours

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)